Description

La Bible est-elle falsifiée ou authentique ? Le Coran est utilisé par les musulmans pour critiquer son authenticité, mais les Manuscrits de Qumran prouvent qu'il n'y a pas eu falsification. « Le Ciel et la Terre passeront, mais mes paroles ne passeront point ! » (Mt 24:35 ; Mc 13:31 ; Lc 21:33). Cette vidéo dure moins de 15 min. pour que tout le monde puisse la mettre sur sa chaîne... n'oubliez pas d'ajouter le descriptif ;-)
Les Manuscrits de la Mer morte (dits "de Qumrân") datent de plusieurs siècles AVANT Jésus-Christ. Certes, ils ne peuvent être considérés comme les "originaux" de la Bible (le texte biblique est beaucoup plus vieux, et on ne connaît ni les rédacteurs ni la valeur que l'on accordait à l'époque à ces copies de Qumrân), mais toujours est-il qu'ils confirment l'authenticité de l'Ancien Testament, et que nulle part il n'est question d'islam ou de Mahomet. Rappel : les chrétiens n'ont jamais accusé les juifs d'avoir falsifié l'Ancien Testament (la Torah) ; la divergence vient de l'interprétation du texte biblique : les juifs prétendent que Jésus était un magicien et n'était pas le Messie, puisqu'ils attendent toujours un chef de guerre et un royaume très matérialiste.
QUESTIONS À NOS AMIS MUSULMANS :
Comment pouvez-vous expliquer que ce qui est dit dans les Manuscrits de la Mer morte (et donc dans la Bible) sur les Patriarches soit en totale opposition avec ce que le Coran prétend : par exemple, c'est bien Isaac qui était sur l'autel d'Abraham au moment du sacrifice et non Ismaël ?
Et comment expliquer que les prophéties d'Isaïe sur le Messie soient en totale opposition avec la foi islamique ? Si vous savez l'hébreu ou l'anglais (la traduction anglaise des versets est donnée en cliquant sur le texte), vérifiez par vous-mêmes sur le manuscrit 1QIsaa (datant de l'an 125 AVANT Jésus-Christ) : http://dss.collections.imj.org.il/isaiah
"La jeune fille est enceinte, elle mettra au monde un fils et l'appellera du nom d'Immanou-El (« Dieu est avec nous ») (Is 7). "Le peuple qui marche dans les ténèbres a vu une grande lumière... Car un enfant nous est né, un fils nous a été donné. Il a la souveraineté sur son épaule ; on l'appelle du nom de Conseiller étonnant Dieu Fort, Père éternel, Prince de paix." (Is 9)
►Donc cet enfant qui est "Dieu avec nous", ce "fils donné" s'appelle pourtant "Père éternel", "Dieu fort" et est lumière pour le peuple...
Et comme Dieu a racheté les péchés des Hébreux du temps de Moïse, le Messie doit racheter les péchés des juifs et du reste de la terre : "Sur lui reposera l’Esprit du Seigneur... En ce jour-là, la racine de Jessé se tiendra là comme une bannière pour les peuples ; les nations la chercheront, et son lieu de repos sera glorieux. En ce jour-là, le Seigneur étendra une seconde fois la main pour racheter le reste de son peuple" (Is 11). Et voici la preuve : "Je ferai marcher les aveugles sur un chemin qu'ils ne connaissaient pas ; je les conduirai par des sentiers qu'ils ne connaissaient pas. Je changerai devant eux les ténèbres en lumière et le sol accidenté en terrain plat" (Is 42) et il dira à la nation de Dieu : "Moi je ne t'oublierais pas. Je t'ai gravée sur mes mains" (Is 49).
Et Isaïe explique que ce rachat du peuple de Dieu se fera par le sang du Messie qui portera nos péchés :
"J'ai livré mon dos à ceux qui me frappaient et mes joues à ceux qui m'arrachaient la barbe ; je ne me suis pas détourné des insultes et des crachats." (Is 50) ; "De même qu'une multitude est atterrée à cause de toi, — tant son aspect, défiguré, n'était plus celui d'un homme, son apparence n'était plus celle des êtres humains — de même il purifiera par l'aspersion une multitude de nations." (Is 52).
Isaïe 53 :
3Méprisé et abandonné des hommes, homme de douleur et habitué à la souffrance, semblable à celui de qui on se détourne, il était méprisé, nous ne l'avons pas estimé.
4En fait, ce sont nos souffrances qu'il a portées, c'est de nos douleurs qu'il s'était chargé ; et nous, nous le pensions atteint d'un fléau, frappé par Dieu et affligé.
5Or il était transpercé à cause de nos transgressions, écrasé à cause de nos fautes ; la correction qui nous vaut la paix est tombée sur lui, et c'est par ses meurtrissures que nous avons été guéris.
6Nous étions tous errants comme du petit bétail, chacun suivait sa propre voie ; et le SEIGNEUR a fait venir sur lui notre faute à tous.
7Maltraité, affligé, il n'a pas ouvert la bouche ; semblable au mouton qu'on mène à l'abattoir, à une brebis muette devant ceux qui la tondent, il n'a pas ouvert la bouche.
8Il a été pris par la violence et le jugement ; dans sa génération, qui s'est soucié de ce qu'il était exclu de la terre des vivants, à cause des transgressions de mon peuple, du fléau qui l'avait atteint ?
9On a mis sa tombe parmi celles des méchants, son sépulcre avec celui du riche, bien qu'il n'ait pas commis de violence et qu'il n'y ait pas eu de tromperie dans sa bouche.

LA BIBLE falsifiée / authentique? Les PREUVES archéologiques: les Manuscrits de la Mer Morte, QUMRÂN - Download